Le meilleur système pour rouler à l’Ethanol

Pour contrebalancer la montée des prix du carburant, il peut être pertinent de rouler à l’Ethanol dont le prix est beaucoup plus bas que celui des autres carburants. Mais pour cela, votre véhicule doit être compatible et si vous ne possédez pas une voiture flexfuel, il est nécessaire d’effectuer la conversion de votre voiture au superéthanol. Plusieurs solutions existent dont certaines sont plus avantageuses mécaniquement et moins coûteuses.

Faut-il convertir son véhicule au Superéthanol E-85 ?

Avec la flambée des prix du carburant, beaucoup cherchent de nouvelles solutions pour faire des économies tout en continuant d’utiliser leur véhicule. S’il y a bien quelques astuces de circonstances pour réduire sa consommation d’essence et faire des économies, rien n’équivaut à un changement mécanique de son véhicule dont les effets sont durables et les économies plus grandes. Parmi ces solutions alternatives, la plus connue reste l’Ethanol ou Superéthanol E-85 dont le prix au litre est plus de deux fois inférieur à celui des carburants type SP 95.

Le Superéthanol E-85 est un carburant composé de Sans-Plomb 95 à hauteur de 15 à 40% et de bioéthanol, un alcool souvent produit à partir de betteraves. Dans de nombreux pays comme le Brésil, rouler à l’Ethanol est quelque chose de tout à fait commun. Mais en France, encore peu de véhicules sont compatibles avec le super-éthanol. Si c’est votre cas, il est nécessaire d’effectuer la conversion de sa voiture pour pouvoir rouler à l’Ethanol.

De nombreuses possibilités existent pour convertir son véhicule à l’Ethanol mais toutes ne présentent pas les mêmes avantages et certaines sont irréversibles. Il vaut donc mieux y regarder à deux fois avant d’opter pour l’une d’entre elles et s’informer sur les conséquences court et long-terme d’un tel changement.

Comment passer sa voiture à l’Ethanol ?

Avant de s’engager dans le changement de type de carburant de votre véhicule, il faut savoir que cela ne fonctionne que sur les véhicules de type Essence et dont l’ancienneté est modérée car l’éthanol risque d’attaquer les organes avec lesquels il entre en contact. Il est donc important de bien se renseigner avant d’effectuer ce changement. Si vous êtes sûr de vous et que vous désire passez à l’Ethanol, alors voici les différentes solutions qui s’offrent à vous :

Pour une voiture neuve, l’option flexfuel

Si vous n’avez pas encore acheté votre véhicule, vous pouvez opter pour un véhicule FlexFuel qui vous permettra de le nourrir en Superéthanol E-85. Cette solution très sûre présente l’inconvénient d’être assez coûteuse puisque ces véhicules possèdent un tarif d’achat plus élevé que les véhicules classiques.

Les kits éthanol, la meilleure solution ?

Si vous avez un véhicule essence, vous pouvez simplement opter pour un mélange entre carburant essence et éthanol. Cela fonctionne mais peut également endommager votre véhicule et vous ne pourrez utiliser qu’une proportion limitée d’éthanol à chaque plein. Afin de passer à une solution plus rassurante et définitive, vous pouvez choisir les kits éthanol flexfuel qui se chargent d’envoyer un message modifié aux injecteurs et vous permettent de rouler à l’Ethanol sans souci. Cette solution très populaire présente toutefois l’inconvénient important d’être définitive et irréversible, ce qui ne vous permettra pas de revenir à l’essence lorsque vous le souhaiterez. Il faut par ailleurs compter un coût d’installation pouvant aller de 300 à 900€.

Reprogrammer le calculateur : un pari risqué ?

Il est également possible de reprogrammer le calculateur moteur de voiture pour que son paramétrage le rende compatible avec la consommation d’éthanol. Cette modification peut être réalisée par des spécialistes bien qu’elle ne soit pas encore encadrée par la loi. Si vous souhaitez réaliser l’opération tout seul, vous pouvez le faire avec un calculateur programmable mais il s’agit d’un équipement très coûteux et pointu qui ne s’adresse qu’aux experts.

Les régulateurs de pressions : l’option la plus avantageuse pour rouler à l’éthanol

Enfin, une dernière alternative existe pour convertir votre véhicule à l’Ethanol. Il s’agit ici d’augmenter le débit des injecteurs par augmentation de la pression du carburant. Pour cela, il suffit d’installer un régulateur de pression d’essence ainsi qu’un manomètre de pression pour pouvoir contrôler vos modifications. Cette solution est certainement la plus avantageuse des quatre puisqu’elle coûte moins cher qu’un kit éthanol et qu’elle est réversible, ce qui vous permettra de revenir à une utilisation essence de votre véhicule lorsque vous le souhaiterez.

Quelles sont les règles concernant le Superéthanol E-85 ?

Aujourd’hui, seuls les kits éthanol sont homologués et vous permettent d’être couvert par l’assurance sans démarche supplémentaire. Cela vous permet également de conserver la garantie de votre véhicule et de bénéficier de celles du fournisseur de kits flex.

Pour les autres solutions, la loi n’encadre pas les modifications évoquées et il faut en théorie faire requalifier son véhicule selon le carburant qu’il consomme. Peu de particuliers se soumettent néanmoins à cette obligation, l’installation d’un régulateur de pression n’étant pas en tant que telle interdite.

Quel modèle choisir pour rouler à l’Ethanol avec un régulateur de pression ?

Il existe plusieurs marques de régulateurs de pression, chacune correspondant à différents niveaux de gamme et répondant aux spécificités propres à votre voiture. Pour s’y retrouver, il faut d’abord distinguer les véhicules à carburateur et les véhicules à injecteur.

Comment rouler à l’éthanol avec un véhicule à carburateur ?

Si vous possédez un véhicule à carburateur, vous pouvez tout à fait modifier le débit de carburant injecté dans votre moteur mais cela ne se fera pas avec un régulateur de pression classique car ce type de dispositif est adapté aux voitures à injecteur. Dans le cas d’une voiture à carburateur, il faut opter pour un filtre régulateur de pression d’essence tels que ceux conçus par la marque King. Les filtres de marque King offrent un excellent rapport qualité/prix et vous permettent d’équiper en toute sécurité votre véhicule. Il est recommandé d’accompagner votre filtre d’un manomètre de pression pour contrôler vos ajustements et vous assurez d’avoir le bon débit d’injection de carburant.

Comment passer à l’éthanol avec une voiture à injecteurs ?

Si vous avez au contraire un véhicule à injecteurs, plusieurs types de régulateurs de pression sont disponibles sur Oreca-Store :

  • Les régulateurs les plus haut de gamme sont les régulateurs de pression GFB. Ces dispositifs sont véritablement les Rolls du régulateur de pression avec leur format compact et leur très grande adaptabilité. La marque Go Fast Bits (GFB) vous garantit une qualité maximale et constante.
  • Les régulateurs de type Malpassi se situent dans le milieu de gamme des régulateurs de pression. Moins chers que les régulateurs GFB, ils présentent toutefois l’avantage net de se décliner sous différentes versions pour s’adapter aux marques et aux modèles de voiture. Parcourez les fiches produit des régulateurs de pression Malpassi pour vérifier la compatibilité du dispositif avec votre véhciule.
  • Enfin, vous pouvez opter pour les régulateurs de pression universel Sytec si vous ne trouvez pas votre bonheur dans les marques précédentes. Ce matériel disponible à prix abordable s’adapte facilement aux véhicule essence et vous permettront d’assurer votre transition vers l’Ethanol en toute tranquillité.

Faut-il des équipements particuliers pour rouler à l’Ethanol ?

Les propriétés de l’éthanol ne lui permettent pas toujours de générer la combustion nécessaire au démarrage d’un véhicule. En période froide, on conseille parfois d’augmenter la proportion de Sans-Plomb 95 dans le mix avec le bioéthanol pour faciliter la combustion.

Pour assurer un démarrage à froid rapide, vous pouvez autrement ajouter un additif spécialisé tels que le TC85 qu’on trouve dans la gamme des additifs Mecatech, le stabilisateur Ethanol Shield qui fait partie de la collection des additifs VP Racing ou le lubrifiant superéthanol, produit phare parmi tous les additifs Bardahl.

Lors de vos premiers déplacements grâce à l’éthanol, celui-ci drainera également un certain nombre de déchets depuis votre réservoir jusqu’au moteur. Il est donc nécessaire de nettoyer régulièrement ses injecteurs avec des produits spécifiques tels que le nettoyant injecteurs Bardahl.

Enfin, pour assurer un bon fonctionnement de votre mécanique, vous pouvez investir dans des équipements plus résistants et adaptés à une utilisation du superéthanol E-85. La série 600 des durites Goodridge sont par exemple un très bon choix pour renforcer votre voiture et garantir sa bonne marche.

Laisser un commentaire






*Champs obligatoires